bollore

La financiarisation « décomplexée » des médias ou la crise d’un secteur traditionnel

8

Une réflexion très juste sur le sens de la financiarisation des médias. En s’interrogeant sur l’investissement de grands groupes dans un secteur en déclin économique, l’auteur aboutit à l’interrogation suivante : « Et si l’enjeu n’était pas purement économique mais surtout politique ? Les grands PDG s’offrent de véritables relais d’opinion et d’influence.  Faire passer des idées servant des intérêts personnels sous l’apparence d’information, traduit bel et bien l’intérêt de ceux-ci à continuer d’alimenter la confusion des genres. Car le vrai combat aujourd’hui, c’est celui de l’influence… »

Lire l'article


Share This